top of page
AdobeStock_112027473.jpeg
bad-Plan de travail 15.png

BILLET DE BLOG

Obtenir sa licence de pilote de drone : École ou pas école ? Telle est la question.


Alors, école ou pas école ? Voyons voir ce que les autres écoles ne vous diront pas...


Pour répondre à la question, posons d'autres questions :


Quel est votre besoin ?


Nous allons voir plusieurs besoins potentiels, et présenter une ébauche de réponse en fonction de ceux-ci.


1 - Je suis novice, je veux prendre des photos et des vidéos de mes activités


Personnellement, à moins d'avoir de réels besoins en terme de qualité, je vous dirais que dans la plupart des cas, vous n'auriez même pas besoin de passer votre licence. Un drone de moins de 250 grammes tel que le DJI Mini 3 fera votre plus grand bonheur. C'est un drone facile à piloter, et il répondra certainement à 99% de vos besoins.



Pensez à bien sélectionner la catégorie de drone dans le menu en haut à gauche.


Néanmoins, si vous n'avez aucune expérience, je vous invite très fortement à prendre contact avec un ami / une connaissance / YulDrone (bah oui, pourquoi pas ?) qui s'y connaît pour prendre un moment et vous apprendre les bases du pilotage. Tant qu'à faire, autant profiter de l'expérience des autres, non ?


2 - Je suis amateur, et je veux m'améliorer


Si vous avez déjà une expérience en pilotage de drone, voir même si vous avez déjà un drone, et que vous voulez commencer à creuser la question plus en profondeur, la licence de pilote de drone pour les opérations de base est un excellent début. Techniquement parlant, la licence de base est un prérequis obligatoire pour pouvoir piloter tout drone dont la masse est comprise entre 250 grammes et 25 kg, en dehors des espaces aériens contrôlés.



Pour vous donner une idée, je parle des surfaces qui ne sont pas en rouge ou en orange foncé sur la carte de NavDrone quand vous sélectionnez les opérations de base sur le site :

Pour faire simple :

  • Là où c'est rouge et orange foncé, c'est NON. On ne vole pas - et on n'essaye pas.

  • Là où c'est jaune : vous pouvez voler avec la licence de pilote de drone pour les opérations de base, mais il faut être très vigilent.

  • Là où c'est sans couleur - vous avez le droit de voler avec un drone de 250 grammes à 25kg avec une licence de pilote de drone valide pour les opérations de base. Et on reste vigilent pareil.

3 - Je veux passer professionnel et développer une activité pro autour du drone / Je veux être libre


Bon, on ne va pas tourner autour du pot :

La licence de pilote de drone pour les opérations avancées sera obligatoire. Et je vous ne le cache pas, c'est un peut comme ce que disait Churchill : "Du sang, des larmes, et la victoire". L'examen de Transports Canada n'est pas difficile au point de vous faire "hara-kiri", mais... Mettons que si vous voulez essayer, je vous invite à le faire, juste pour le fun. On s'en reparle ensuite.


Vous l'avez réussi ? Excellent - Il vous reste à faire la révision en vol. C'est un autre sujet.


La licence pour les opérations avancées offre évidemment de très nombreux avantages :

  1. Pourvoir voler presque partout.

  2. Être libre.

  3. Être crédible si vous voulez développer une activité / trouver un emploi dans le domaine.

  4. On ne va pas se le cacher, c'est aussi avoir une réelle compétence en plus.

La grille a une signification que seuls les pilotes certifiés pour les opérations avancées connaissent. Si vous n'êtes pas (encore) certifié pour les opérations avancées, je vous laisse découvrir sa signification par vous même.


Bon, alors, école ou pas école ?


Ça dépend de vous. Il y a quatre façons de considérer votre choix :

  1. Vous avez du temps / pas d'argent à investir.

  2. J'ai un peu de temps, mais j'ai besoin d'un guide au moins pour trouver les informations.

  3. Vous avez besoin de toutes les informations / vous avez un peu d'argent à investir.

  4. Vous manquez de temps / vous êtes une entreprise / vous avez de l'argent à investir.


1 - Vous avez du temps / pas d'argent à investir


Je suis passé par là, j'ai travaillé (beaucoup), j'ai passé successivement ma licence de base en mai 2020 et ma licence avancée en septembre 2020. En février 2021, j'étais certifié évaluateur par Transports Canada. TOUT DU PREMIER COUP.

Et je n'ai pas un background de pilote (loin de là d'ailleurs).


C'est donc que c'est possible, et faisable.


Voici ce que j'ai dû travaillé d'arrache-pied pendant quelques semaines : le TP-15263. Ce document de Transports Canada est assez vicieux : c'est un livre dont on connaît les chapitres, mais pas le contenu.


À vos recherches ! (Hint : c'est long... Très long)


2 - J'ai un peu de temps, mais j'ai besoin d'un guide au moins pour trouver les informations.


C'est à partir de cette étape que les écoles entrent en jeu. Les écoles sont des organismes / entreprises autodéclarées auprès de Transports Canada. Pour vérifier qu'une école est enregistrée, vous pouvez vous rendre sur le site de Transports Canada pour valider que YulDrone est une école autodéclarée. Il y a juste à taper "yul" dans la barre de recherche, et miracle...

Trouvez une école près de chez vous

Bon, TC a encore quelques soucis avec l'orthographe, mais je leur pardonne :-) .


Et justement, YulDrone a pensé à vous. Nous offrons une formation spécifiquement définie pour vous aider à passer l'examen à moindre frais, avec des trucs et astuces et une méthode qui a fait ses preuves pour passer l'examen théorique de Transports Canada pour les opérations avancées. Contactez-nous si vous avez besoin de plus d'information par rapport à cette solution.


3 - Vous avez besoin de toutes les informations / vous avez un peu d'argent à investir


En tant qu'école, YulDrone vous propose le document TP-15263 avec tous les chapitres que vous demande d'étudier Transports Canada, mais cette fois-ci remplis de toutes les informations nécessaires pour que vous passiez votre examen dans les meilleures conditions.

Formation théorique pour les opérations avancées

On parle d'un document de 800 pages, dans lequel vous trouverez tout ce qu'il vous faut savoir pour vous préparer adéquatement à votre examen théorique. Et en plus, vous pouvez faire des recherches dedans pendant votre examen. Cool non ?


4 - Vous manquez de temps / vous êtes une entreprise / vous avez de l'argent à investir.


Cette option s'adresse surtout aux entreprises qui ont besoin de former leur personnel rapidement. À ce moment, je donne la formation nécessaire sur le temps définit selon les besoins de l'entreprise. On ne se le cache pas : recevoir toute l'information sur 4 jours est très lourd. Je préfère la donner sur 2 à 4 semaines, pour que ce soit plus... digeste.


Conclusion


Prendre une formation donnée par une école autodéclarée est un choix qui vous appartient. Mais selon moi, une école doit non seulement permettre à ses candidats de faire un choix éclairé, mais aussi de les accompagner dans ces choix. De plus, une formation par une école n'est pas obligatoire, mais... recommandée. Et ce n'est pas moi qui le dis, c'est Transports Canada :

Pourquoi utiliser une école de pilotage de drone

Et si vous souhaitez malgré tout y aller avec vos propres moyens, sachez que si vous souhaitez faire des Certificats d'Opérations Aériennes Spécialisées (C.O.A.S.), la Loi est ainsi faite que vous n'aurez pas le choix de passer par une école...


Et je vous rassure, dans tous les cas, je serais ravi de voler avec vous si la situation se présentait.


Au plaisir !

103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vous aimez nos articles ?
Soyez aux premières loges :

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion. Nous publions régulièrement des nouvelles, trucs et astuces, techniques, et revues de matériel ou de logiciel.

Pas de spam, promis ! Parole de pilote !

Merci pour votre inscription !

bottom of page