top of page
AdobeStock_112027473.jpeg
bad-Plan de travail 15.png

BILLET DE BLOG

  • Photo du rédacteurLoubert

L'indice KP et la précision du positionnement GPS des drones


L'indice KP (Planetary K-index) quantifie les perturbations dans la composante horizontale de l'activité géomagnétique avec un entier dans la plage de 0-9, 1 étant calme et 5 ou plus indiquant une tempête géomagnétique.


L'activité géomagnétique peut être causée par des éruptions solaires, des tempêtes magnétiques ou d'autres phénomènes qui ont pour origine essentiellement l'activité de notre Soleil. Notre étoile a un cycle d'une durée de 11 ans, et est, à leur d'écrire des mots, à son pic d'activité.


La précision GPS, quant à elle, mesure l'exactitude des signaux GPS reçus par un récepteur GPS. La précision GPS dépend de nombreux facteurs, notamment la qualité du récepteur, la position des satellites GPS et la qualité des signaux GPS. Des perturbations géomagnétiques peuvent affecter la qualité des signaux GPS et donc réduire la précision GPS.


Source: Par El pak sur Wikipédia anglais — Transféré de en.wikipedia à Commons., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3668981


La plupart des drones du marché sont maintenant équipés d’un ou plusieurs récepteurs GPS, dont la fonction est d'assurer un positionnement ou un déplacement constant du drone dans de nombreuses circonstances :

  • Quand votre drone est soumis à l'action du vent, dans une mesure acceptable, le positionnement par GPS permet au contrôleur de bord de s'assurer que l'effet du vent est contrebalancé par un positionnement du drone qui lui permet de rester à la même position.

  • Quand vous actionnez le bouton "Retour à la maison", c'est l'enregistrement de la position du GPS lors du décollage couplé à la position actuelle de votre ATP (Et d'autres capteurs - le compas par exemple) qui lui permet de déterminer le cap et la distance à parcourir pour revenir à son point de départ.

  • Dans le cas de certaines missions, l'utilisation du GPS est couplée à d'autres émetteurs terrestres dont la fonction est d'augmenter encore plus la précision du positionnement du récepteur GPS, permettant une précision centimétrique.

Comment ça marche, un GPS ?

Pour résumer, le signal GPS est fourni par une constellation de satellites positionnés à des emplacements spécifique en orbite au-dessus de nos têtes, et dont la fonction est d'émettre des "bips" à des instants très précis. Le récepteur GPS va collecter les "bips" émis par les satellites, et va, en fonction du temps que mettent ces "bips" à parvenir au récepteur, calculer la position du récepteur.


Mais alors, quel est le problème ?

Seulement voilà, là où ces signaux sont supposés se déplacer - comme c'est le cas pour n'importe quelle onde lumineuse - en ligne droite. Or, la présence d'une forte activité géomagnétique va influer sur le comportement de l’ionosphère au travers de laquelle passent ces "bips", et va "tordre" les signaux GPS et modifier le temps séparant l'émission du "bip" et sa réception.


La conséquence : Un récepteur GPS a une imprécision de l'ordre du mètre quand l'indice Kp est bas. Mais plus l'indice Kp augmente, et plus cette imprécision augmente. Lors de fortes tempêtes géomagnétiques comme celle d'aujourd'hui, cette imprécision peut ainsi être de plus de 10 mètres.


Un RTH vous tente toujours ?


D'accord, bon... qu'est-ce que je dois vérifier si je veux voler ?

Avant toute mission, la première chose à faire est de valider tous les aspects météo. C'est une des premières choses que l'on apprend quand on prépare son examen pour les opérations avancées (Ce qui ne dispense pas de le faire pour les opérations de base ;-) ). Et il y a quelques outils qui sont vraiment très utiles pour cela.

Source : https://www.uavforecast.com/

L'un d'eux est UAV forecast, qui est un site et une application web, qui vous permet, selon vos paramètres, de savoir s'il est recommandable ou pas de faire décoller son drone. Évidemment, il est toujours préférable de croiser ses données avec d'autres sources, mais... c'est un autre débat.


Alors, si vous comptez voler bientôt, ne faites pas juste regarder au travers de la fenêtre. :-)


288 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Vous aimez nos articles ?
Soyez aux premières loges :

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion. Nous publions régulièrement des nouvelles, trucs et astuces, techniques, et revues de matériel ou de logiciel.

Pas de spam, promis ! Parole de pilote !

Merci pour votre inscription !

bottom of page