top of page
AdobeStock_112027473.jpeg
bad-Plan de travail 15.png

BILLET DE BLOG

  • Photo du rédacteurLoubert

Mission Planner - Planifiez vos missions de drone en 1 clic de souris !

Comment automatiser la préparation de vos missions de drone ?

Comment est née l'idée de Mission Planner ?

Depuis que j'ai lancé YulDrone, j'ai TOUJOURS eu à cœur l'excellence de la préparation de mes élèves. C'est vraiment important pour moi, et ce depuis le premier jour.


Dans une formation que je donne et qui vise à préparer mes élèves pour qu'ils soient à l'aise quand ils passeront leur révision en vol, je leur présente systématiquement le logiciel Google Earth Pro, qui est vraiment un outil génial pour planifier ses missions.


Le problème...

C'est que Google Earth Pro est très bien, mais... c'est compliqué, ça demande du temps, et de l'apprentissage. Bref, un excellent outil, mais qu'il faut maîtriser...


Et quand on veut planifier une mission, on ne veut pas que cela prenne trop de temps. Et je ne souhaite pas que mes étudiants prennent des heures pour des tâches rébarbatives et ennuyantes.


Parce que, quand on prépare une mission, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte :

  • L'emplacement des aéroports avoisinants - qui doivent être à au moins 3 miles nautiques de l'emplacement de la mission (pour les opérations de base). C'est le cercle vert autour du centre de la mission.

  • L'emplacement des héliports avoisinants, qui doivent, quant à eux, être à 1 mile nautique de l'emplacement de la mission - c'est le cercle rouge autour du centre de la mission

  • L'emplacement des établissements pénitenciers, qui sont évidemment interdits de survol.

  • La météo, qui est fournie par les plus grands aéroports, qui émettent des bulletins régulièrement (les fameux METAR et TAF - Ceux qui sont passés par là savent de quoi je parle).

Mais ce n'est pas tout. Le risque qui peut entraîner des problèmes majeurs, c'est le Fly Away. Autrement dit, quand le drone et sa manette ont perdu leur communication. On appelle cela une "rupture de liaison C2". Normalement, les drones modernes sont maintenant équipés d'une fonction dite de "Retour à la maison". Mais... ce n'est pas toujours le cas. Il faut donc prévoir en conséquence.


Comment planifier une mission de drone ?

Une mission se planifie en plusieurs étapes :

Une partie se fait au bureau, et une autre se fait à l'emplacement de la mission. Dans les deux cas, on analyse le site de la mission en ayant une vue micro, qui est très localisée, et une vue macro, qui considère l'ensemble de tout ce qui peut représenter un danger dans le rayon d'action du drone. C'est précisément dans ce cas-là qu'à été développé Mission Planner.


1) Allez sur Mission Planner

Comme vous le voyez, c'est un outil assez simple. Évidemment, vous serez plus avisé de l'utiliser sur un ordinateur que sur un cellulaire ou une tablette. Même si cela fonctionne quand même.


2) Entrez les coordonnées GPS de votre point de décollage ou le sigle OACI d'un aéroport avoisinant

Là, vous avez deux options :

  1. Vous rentrez la latitude et la longitude de votre mission. Attention, dans Google Earth, la latitude Nord est positive, et la longitude Ouest est négative. Donc, comme Mission Planner est pensé pour des opérations au Canada, les coordonnées GPS de votre mission devront comporter une latitude positive, et une longitude négative.

  2. Si vous voulez allez simplement, vous pouvez juste rentrer le sigle OACI de l'aéroport le plus proche de votre mission. C'est moins précis, mais plus rapide.

Et là, je vois une question qui se pointe : Comment est-ce que je trouve les coordonnées GPS de ma mission ?

Pour le coup, Google Earth pro est très simple : Les coordonnées GPS sont affichées en bas à droite, et suivent le positionnement de votre souris. Il ne vous reste plus qu'à les rentrer. Même avec votre téléphone intelligent, vous pouvez faire ça.


Entrez les coordonnées GPS ou le sigle OACI de l'aéroport le plus proche, ainsi que le rayon d'action de votre drone

3) Entrez le rayon d'action de son drone

Deux choses très importantes à connaître quand on fait une mission, c'est l'autonomie et la vitesse maximale de votre drone. On multiplie les deux, et on obtient le rayon d'action théorique de votre drone.

Par exemple : j'ai un drone qui a 30 minutes d'autonomie et qui peut se déplacer à 70km/heure. Cela donne :

Autonomie * vitesse = rayon d'action = 35km.

On définira donc le rayon d'action potentiel maximal de votre drone dans le dernier champ.


4) Générez le fichier KML et le tableau récapitulatif

Quand on clique sur le bouton vert "Générer le tableau", le script va créer un tableau dans lequel est présentée la liste des aéroports, héliports, et établissements pénitenciers avoisinants votre mission. Le temps d'exécution du script dépend de l'emplacement où se déroule votre mission, de la densité des aéroports, héliports, etc... avoisinants, et du rayon d'action de votre drone. Normalement, un drone commun ne devrait pas avoir de rayon d'action de plus de 40km.


Quand vous cliquez sur le bouton bleu "Générer le fichier KML", le script va générer le fichier KML à télécharger. Une fois fait, il ne vous reste plus qu'à le sauvegarder.


Le script va donc générer :

  • La liste des emplacements des aéroports et héliports dont les zones de contrôles (CZ) sont accessibles en cas de Fly-Away,

  • La liste des établissements pénitentiaires que votre drone est susceptible d'atteindre,

  • La liste des espaces aériens qui partent du sol.

  • et quelques autres informations, comme la météo ou des liens vers les CFS (Canada Flight Supplement) quand disponibles.

Le tableau a pour objectif de vous offrir une vue synthétique des informations qui seront produites par le fichier en .kml.


Tableau généré par le script qui vous offre une vue synthétique des aéroports, héliports et établissement pénitentiers à porté d'un fly away de votre drone

N'hésitez pas à l'imprimer !


5) Téléchargez le fichier en .kml généré, et ouvrez-le dans Google Earth (Pro).

Si vous n'avez pas Google Earth Pro, vous pouvez le télécharger ici.

Vous pourrez ensuite ouvrir le fichier .kml que vous avez téléchargé. Cela devrait ressembler à ceci :

Visualisation d'une mission à Verdun, avec un drone qui a environ 35km de rayon d'action. Notez qu'en cliquant sur les punaises, vous accédez à plus d'informations.
Visualisation d'une mission à Verdun, avec un drone qui a environ 35km de rayon d'action. Notez qu'en cliquant sur les punaises, vous accédez à plus d'informations.

Si vous ne voulez pas le télécharger, mais quand même voir le résultat, vous pouvez aller sur le site web de Google Earth ici. Vous pourrez y importer le fichier kml généré.


Visualisation du fichier kml dans Google Earth

Si vous voulez utiliser un fichier kml témoin, vous pouvez en télécharger un ici.


Une fois que tout est généré, que reste-t-il à faire ?

L'important, que vous fassiez une révision en vol ou que vous soyez en préparation de mission, c'est d'imprimer le tableau ainsi que la vue de Google Earth Pro avec le fichier généré. Évidemment, je vous recommande chaudement de valider les informations qui s'y trouvent, car autant j'ai mis beaucoup d'amour dans la réalisation de ce script, autant je ne peux aucunement garantir que les informations qui y sont présentées sont valides. Ça, c'est votre travail. Je ne serais pas responsable d'aucune mésaventure liée à l'utilisation des informations générées par ce script.


Conclusion

Voilà, en quelques clics de souris, vous avez généré la moitié du travail de la préparation de votre mission de drone à la maison. Mais à vous de voir ce que vous pouvez optimiser.

Si vous avez des suggestions, des propositions d'ajout, etc... Je suis à votre entière disposition !

Si vous avez un problème avec le script, il est probable que celui-ci se trouve entre la chaise et le clavier. Mais dans le doute, contactez-moi pour régler ça ;-)


Bonne préparation de mission, et bon vol !





118 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Vous aimez nos articles ?
Soyez aux premières loges :

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion. Nous publions régulièrement des nouvelles, trucs et astuces, techniques, et revues de matériel ou de logiciel.

Pas de spam, promis ! Parole de pilote !

Merci pour votre inscription !

bottom of page